Sport & loisirs

Découvrir le Cercle d’or en Islande : 2 sites majeurs incontournables

Le Cercle d’Or est l’une des attractions phares du pays du feu et de la glace. Sa visite est d’ailleurs pour beaucoup de voyageurs en Islande la première chose à faire au pays. Ce choix est notamment dû au fait que ce trésor islandais est une curiosité intrigante qui mérite que l’on s’y attarde un peu. Dans cet article, découvrez les lieux d’intérêt immanquables du Cercle d’Or.

Visiter la zone géothermique de Haukadalur

Geysir est sans doute l’attrait le plus convoité des touristes qui viennent au cercle d’or. Eh oui, la plupart des voyageurs qui optent pour une excursion au cercle d’or sont motivés par le geyser en activité. Malheureusement, le célèbre geyser de Geysir qui était le plus impressionnant avec de l’eau qui jaillit à une centaine de mètres est aujourd’hui très peu actif. Il faut d’ailleurs avoir de la chance pour pouvoir le contempler avec une éruption. Strokkur devient alors la star du site géothermique de Haukadalur.

Situé à proximité de Geysir, ce geyser a une grande activité. Toutes les dizaines de minutes, il est possible d’y voir une éruption. Le jaillissement de l’eau n’atteint pas toutefois une centaine de mètres comme le Geysir, mais beaucoup moins. L’eau monte entre une vingtaine et une quarantaine de mètres selon la météo, mais c’est toujours fascinant.

Hormis ces deux attraits principaux, il y a encore à voir dans la zone géothermique d’Haukadalur comme des bains de boue, des sources chaudes, des fumerolles, etc. Pour les découvrir, il n’y a rien de tel que de laisser un spécialiste de voyages en Islande organiser votre voyage. Pour en savoir plus sur la réservation, n’hésitez pas à consulter son site.

Explorer le parc national de Thingvellir

Le parc national de Thingvellir représente parfaitement la beauté du paysage islandais. Reconnu par l’UNESCO comme étant un patrimoine mondial, il est le site du Cercle d’Or étant le plus proche de la capitale de l’Islande. En effet, depuis Reykjavik, il suffit d’un trajet en voiture d’à peine une heure pour y arriver. Situé le long de la route 36, le parc permet de faire des découvertes géologiques et culturelles.

En ce qui concerne la géologie, le parc national de Thingvellir vous dévoile une multitude de fissures de la croûte terrestre. Parmi elles, il y en a qui offre un cadre idyllique comme celle où vous pouvez admirer une belle chute d’eau : la cascade Oxararfoss. Il y en a aussi qui permet de vous adonner à des activités nautiques. En l’occurrence, la fissure de Silfra est la plus célèbre. Elle est propice pour la plongée et le snorkeling.

Et pour ce qui est de la culture, le site abrite la faille Almannagjá. Celle-ci aurait été le lieu où s’érigeait l’Alping. Fondé au 10e siècle, il s’agit de l’un des parlements les plus âgés duquel le nom du parc a été tiré. En effet, Thingvellir signifie littéralement « plaines du parlement ». Il a accueilli le parlement du pays du feu et de la glace jusqu’à la dernière année du 18e siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *